LE POUVOIR DU DESTIN

L’un es pouvoirs de Dieu réside dans le fait réel de transfigurer par son souffle originelles éléments chimiques de l’Esprit pour toucher favorablement l’écosystème de l’homme et transformer merveilleusement les équations qui animaient le souffle de lumière vie, qui dans la nature harmonisent, humanisent la conscience et ses composantes dans le réel de la grâce.
C’est pourquoi, la réussite ne relève pas d’un hasard mais seulement d’un rayonnement particulier qui anime et favorise les contours de l’unité et du souffle de la chimie de l’esprit dans l’émerveillement actif et ferme formant dans un aspect la réalité d’une énergie qui encense le souffle de notre épanouissement à tendre toujours vers la valeur du souffle actif de la grâce et de la vérité en infini : c’est la réussite explicite qui anime les particules comme ion de Dieu. Au sens fondamental et originel de la réussite, c’est dans l’agencement de la chimie de l’Esprit que les molécules du cerveau s’articulent véritablement pour formuler les équations hormonales qui donnent à l’être une fonction agréable que nait le souffle subtil qui harmonise, vivifie et vitalise les chaines des particules lumineuses qui crées ainsi une grâce appelée au sens de l’Esprit-Saint la réussite ou l’abondance, ou la confiance, ou la ténacité ou la valeur de vie.
A l’origine la réussite est le recyclage favorable des éléments agréables du souffle qui auréolent l’éthique et l’exactitude dans la certitude de notre destin. L’on ne devient pas seulement l’instrument du souffle du destin, mais il fructifie les équations fondamentales qui donnent à la lumière du destin des flux et influx possibles, parfaits et agréables qui harmonisent permanemment les flexibilités du destin dans le salut et dans l’éternité. La réussite a un souffle primordial permanent qui recycle la voie de l’ADN de notre destin et c’est en cela que l’Etre dans le cycle sent en lui une plénitude de la discipline qui ramène l’homme à faire de part la lumière de l’utile de son Etre.
Dans la grâce active et sainte, la réussite est un idéal et une énergie qui recrée à l’infini les équations les équations d’un vécu plaisant qui contribue à auréoler le cycle du souffle d destin vécu de l’homme.
Concrètement, le cœur a une lueur de l’entendement qui lui permet de vivifier les éléments de la grotte de l’esprit passant par l’occiput afin que, du cerveau ou des enzymes, il se constitue en nous une valeur infinie du cycle du souffle et même de l’énergie de notre destin ou du trou du destin et par là plus le souffle répond favorablement aux éléments conçus du destin appelés salut, plus la conscience vibre dans l’état agréable de la chimie qui forme le destin authentique, plus Yahvé s’identifie au souffle de l’auréole du destin, l’âme perçoit le quotient de l’esprit, crée une fermeture ou une unité de fait, et l’esprit comme l’âme vit une symbiose de la réalité de la destinée et du destin qui module et encense l’entendement de l’éthique de la dignité et le respect du sacré. C’est le vrai pouvoir du destin qui vit dans la muse de l’harmonie en soi.

Reçu par Rostant TCHEPBIAP
Visa du Guide Spirituel du CILO APOTRE JEAN D’OR

Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*