THEME : LE SOUFFLE DU DISCERNEMENT (05/5/17)

1- L’auréole de l’être a une vapeur et une fonction de l’éthique et de la rectitude qui cristallise en l’homme une essence de source des merveilles
2- Le cône des enzymes a une lueur qui préfigure une auréole de l’être qui enclenche le sublime en soi ; c’est là le discernement des subtilités de l’esprit qui agrémente la vitalité de la certitude et de l’onde de l’harmonie du soi et du sur soi de la pensée.
3- Le cerveau a une lueur de la dynamique de ses particules. c’est pourquoi toute fonction est d’abord prédéfinie, étudiée, harmonisée, recyclée avant d’être une explicite de la réalité du discernement de l’esprit.
4- Le cœur a une lueur de l’harmonie c’est pourquoi cet organe porte dans la vibration une essence de filtrage et d’études qui donne à nos émotions d’abord une sensation, une évaluation, une évolution et enfin une constance qui sublime dans l’agréable l’harmonie et la notion du bien fondé de l’être.
5- Le discernement est un réel de la valeur de l’homme. C’est la raison de la codification des particules du souffle qui conduit l’homme à tendre dans la vertu de la grâce qui émerveille les sens et les subtilités du soi et même de l’ensoi du verbe de Dieu le créateur .
6- L’homme à l’origine était auréolé d’un souffle particulier du discernement qui lui permet de saisir la fonction de l’unité entre les échos et les subtilités du souffle qui venait des lieux du souffle qui venait des lieux célestes. C’est l’essence du vrai du discernement crée et revécu dans l’harmonie en soi.
7- Le souffle du discernement donne au destin de traverser plusieurs flux de l’harmonie avant de devenir un réel vécu et accepté ; c’est de planifier pour harmoniser et vivre pour réorganiser qui est une science de l’esprit de la vertu originelle
8- Dieu est souffle perpétuel de lumière et du discernement. C’est de la vertu originelle céleste que la conscience ressent la chaleur de l’esprit et devient une lueur de la grâce qui donne au verbe la manifestation et les actifs d’une donnée agréable et merveilleuse.
9- Le pré harmonie est un souffle de l’esprit qui organise et préfixe les aptitudes de l’action de l’esprit dans le verbe pour donner un sublime de l’harmonie dans l’action de discerner et de concevoir en esprit le réel du discernement.
10- Du souffle de la sagesse, le discernement est un facteur de l’animation de l’âme qui procure une harmonie dans l’action et dans le vécu et même dans le pré vécu, comme action de la chimie de l’esprit.

Reçu par Rostant TCHEPBIAP
Visa du Guide Spirituel du CILO APOTRE JEAN D’OR

Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*